DOSSIER SPECIAL « CHANCE »

LA FOLIE DES GRI GRI !!!

Laquelle d’entre nous, n’a jamais offert un brin de muguet le 1er mai, ou essayé désespérément de trouver un trèfle à quatre feuilles ? Les grigris sont partout ! Les people en raffolent : fil rouge de Jérusalem, bracelets brésiliens, scapulaires, médailles religieuses ou divinités orientales, amulettes, breloques, charms, de nombreuses stars les portent bien en évidence comme un rempart contre la scoumoune ! En bijoux, en déco, en objet de culte, ou sous toute autre forme, ils sont sensés nous protéger du mauvais œil et des ondes négatives, mais avant tout, nous attendons d’eux qu’ils nous apportent du bonheur et de la chance à profusion. Serions-nous toutes devenues crédules et naïves, au point d’attacher autant d’importance à toutes ces breloques porte-bonheur ? Disons que si on peut donner un petit coup de pouce au destin, pourquoi s’en priver, sait-on jamais des fois que ça marcherait vraiment ! En tout cas, ça ne peut pas faire de mal !!!

Un petit tour d’horizon des porte-bonheur les plus célèbres…

Le trèfle à quatre feuilles : une anomalie de la nature….

Laquelle d’entre nous ne s’est pas échinée à en trouver un à quatre pattes dans l’herbe ??? Si vous êtes vraiment veinarde, vous pourriez même en dégoter un à cinq feuilles, mais c’est quand même rarissime ! On pense qu’il porte chance, car ses quatre feuilles forment une croix : une pour la renommée, une pour la richesse, une pour l’amour et l’autre pour la santé. Si vous en trouvez un gardez le précieusement sur vous, c’est du bonheur garanti à vie !

Le gui : celui qui guérit tout !

Contrairement à ce que l’on croit, on ne s’embrasse pas sous le gui le 31 décembre, mais le 25 ! D’ailleurs, il faut aller le cueillir avant cette date et le choisir riche en baies et bien touffu. Il faut l’accrocher le 25 décembre, ce qui sera un gage de bonheur pour toute la maisonnée. S’embrasser sous le gui fait bien entendu partie du rite, mais sachez qu’il faut le brûler la 12ème nuit après Noël, si vous ne voulez pas vous disputer avec celui ou celle qui a reçu vos baisers…

Le muguet : A saison nouvelle, bonheur nouveau !

Message d’amour et d’optimisme, on l’offre le 1er mai. Rien à voir avec la Fête du Travail, puisque le 1er mai était déjà fêté au Moyen-Âge. Ce jour-là, appelé vert mai, dans toutes les classes sociales on s’habillait en vert et on s’ornait de plantes. Beaucoup de croyances suggèrent que le muguet est un porte bonheur à cause de son parfum ensorcelant….

L’araignée : « Araignée du soir, espoir… »

Vous ne supportez pas la vue d’une araignée ??? Dommage ! Elle pourrait peut-être vous valoir la prochaine cagnotte d’Euros millions ! Il suffirait pour cela d’enfermer la veille d’un tirage, la bestiole dans une boîte avec les numéros du jeu écrits sur des petits papiers. L’araignée, en bougeant pendant la nuit, retournerait quelques uns des papiers, il ne vous reste plus alors qu’à jouer les numéros retournés.

Coccinelle demoiselle bête à Bon Dieu…

Ronde et mignonnette, c’est l’insecte porte-bonheur par excellence ! Portée en bijou, en amulette, en bague, en broche ou en breloque, elle était déjà vénérée 13000 à 8000 ans avant J.-C. Si une coccinelle se pose sur vous, c’est un signe de chance. Comptez les points qu’elle a sur le dos : autant de points, autant de mois de bonheur pour vous !

Un grillon dans la maison : du bonheur à profusion !

Très répandue dans les civilisations méditerranéennes, on dit qu’un grillon qui chante dans la maison protège de la pauvreté et de la faillite, mais également de la sorcellerie et des huissiers. Comment fait-on lorsqu’on habite en ville ?

Le Scarabée : le dieu créateur…

Il a fait son apparition à l’époque du Directoire, mais son origine vient des pays du Bassin méditerranéen où depuis la plus haute Antiquité, il servait à confectionner des talismans. Repéré par les Egyptiens pour sa faculté à pétrir une petite boule de terre pour y enfermer ses œufs, il était considéré comme un dieu créateur. Il est censé protégé du mauvais œil, et il porte chance aux joueurs.

Les poissons, les batraciens et les reptiles pour apprivoiser la chance…
Le poisson porte-bonheur le plus célèbre est incontestablement l’hippocampe, considéré dans les civilisations méditerranéennes comme un puissant talisman qui protégerait des maladies. On peut le porter en amulette… ou simplement desséché, comme le crapaud et la grenouille, qui auraient des vertus très bénéfiques… Le lézard, possède outre des vertus curatives, des vertus chanceuses : une queue de lézard dans la poche fait gagner au jeu, aide les enfants à mieux apprendre leurs leçons, apporte de la prospérité toute l’année… Quant au serpent, représenté sur le caducée des pharmaciens, il préserverait des maladies.

Les oiseaux de bon augure…

Si par bonheur vous assistiez à l’envol d’une alouette, réjouissez-vous ! En effet, cet oiseau sacré pour les Gaulois, est un excellent présage de joie et d’optimisme. Une hirondelle a installé son nid sur le toit de votre maison ? Ne la chassez surtout pas, car c’est un signe de chance… Mais vous pouvez également essayer d’adopter un martin-pêcheur (bonne chance !) qui vous apportera la richesse et du bonheur en famille. En vous baladant, si vous entendez le chant d’un coucou, vérifiez tout de suite si vous avez un peu d’argent dans votre poche. Si c’est le cas, c’est un présage de prospérité pour toute l’année ! Enfin, la Chouette à qui l’on prête la pire des réputations, est en réalité le symbole de la connaissance et de la sagesse….
Le cochon :

Dans le cochon tout est bon !

Dans le monde rural, celui qui possédait un cochon ne pouvait pas connaître le malheur, c’était un signe de prospérité et de richesse. Les asiatiques en ont fait un porte-bonheur associé à l’abondance.

Un éléphant ça ne trompe jamais…

Symbole de puissance, il apporte sérénité et protection dans la maison. Attention, pour lui conserver toutes ses vertus bienfaisantes, il doit avoir la trompe relevée et être orienté vers la porte d’entrée.

Une patte de lapin pour un joli destin…

Partant du principe que cet animal naît les yeux ouverts, on pensait qu’il était capable d’écarter les mauvais esprits dès sa naissance. Autrefois, on accrochait souvent une patte de lapin au-dessus du berceau du nouveau-né pour le protéger du mauvais œil et les chasseurs en avaient toujours une dans leur poche pour s’assurer une bonne chasse.

Un karma en or avec la main de Fatma…

Originaire d’Afrique du Nord, c’est le porte-bonheur des joueurs ! Elle représente la main de la fille du prophète Mahomet. C’est Cagliostro qui en lança la mode en France à la fin du XVIIIème siècle. Elle porte chance et protège du mauvais œil.

Des pierres très précieuses…

Le corail préserve du mauvais sort, des intempéries et des empoisonnements, tandis que l’ambre et la nacre chassent les mauvaises influences astrales. Le cristal de roche, pierre de lumière, symbolise la pureté, il apporterait le don de clairvoyance, de sagesse et de divination. Le jade, symbole de perfection, symbolise la pureté et l’immortalité, favorise la concentration, les études, mais également donnerait de l’inspiration aux écrivains. Le lapis-Lazuli aurait des vertus apaisantes et réconfortantes. C’est la pierre recommandée aux malades et à ceux qui souffrent de solitude, car il donne du courage et fait renaître l’espoir. L’améthyste apporterait l’équilibre et permettrait de lutter contre les problèmes d’alcoolisme. Le diamant, le must de la perfection, symbolise la chance pure ! Il apporterait du bonheur à celui ou à celle qui le porte… L’émeraude, pierre de l’espoir, serait régénératrice et donnerait accès à la connaissance universelle. La perle de culture, symbole lunaire, protègerait de la mélancolie et de la dépression. Le rubis favoriserait la prospérité, la joie et les réconciliations. L’onyx préserverait la fidélité et la paix dans le ménage.

Des cailloux qui ricochent sur la chance…

Les petits cailloux blancs rassemblés dans un petit sachet protègeraient les marins lors de leurs voyages en mer. Si lors d’une promenade, vous trouvez un petit caillou troué, portez-le autour du cou, il vous apportera de la chance. Une grande pierre trouée protègera votre maison…

Un fer à cheval pour attirer la chance…

Sa forme symboliserait le paradis, ou une maison, bref un endroit très protégé. Tourné vers le côté droit, il représenterait la lettre C, initiale du mot Christ. Pour qu’il vous porte chance, il faut le trouver par hasard ou qu’on vous l’offre, et s’il a encore ses sept clous, il sera particulièrement bénéfique. Attention, il faut le suspendre les pointes vers le haut, sinon toutes ses vertus seraient absorbées par le sol.

Des clous qui valent plus que des clous !

Ils portent bonheur, s’ils viennent d’un fer à cheval et ils protègeraient des esprits maléfiques. Si vous trouvez un clou rouillé, gardez-le, c’est de très bon augure : portez le sur vous ou plantez le sur la porte de votre maison. On peut également enterrer une petite boîte de clous devant sa maison pour la protéger.

Les clés de la réussite…

Symbole d’ouverture et de fermeture, elle confère le pouvoir, donne accès à la connaissance et au paradis. Un trousseau de clefs qui rouillent est un signe de prospérité. Glisser une clé sous l’oreiller d’un enfant le protègera du mauvais œil.

Des pièces de monnaie sonnantes et trébuchantes !

Elles assurent une bonne santé et la fortune. Vous pouvez jeter une pièce dans une fontaine, en formulant le vœu de revenir à cet endroit un jour. Si vous parvenez à dénicher une pièce frappée de l’année de votre naissance, conservez-la elle vous portera chance. Une petite trouée enfilée sur un petit ruban rouge et accrochée à la porte d’entrée de votre maison, vous mettra à l’abri des gros soucis d’argent.

Des fèves pleines de promesses…

Dissimulée dans la galette des Rois, celui qui trouve la fève se voit promettre bonheur et prospérité pour l’année à venir, à condition de toujours la garder sur soi (de préférence dans son porte-monnaie).

Le Scapulaire du Brésil…

Originaire du Brésil, ce collier porte bonheur, qui servait à fermer l’habit des moines, est composé de deux cadres représentant des saints de l’Eglise catholique. Porté autour du cou, avec un cordon court devant et un plus long derrière, il protègerait des ondes maléfiques.

Le fil rouge de Jérusalem…

Gri gri fétiche de Madonna, Britney Spears, David Beckham, Mick jagger et autres stars, il s’attache au poignet et protège du mauvais sort. La légende veut que lorsqu’il se casse, c’est qu’on vient d’éviter une grosse tuile !

L’œil protecteur du Bassin méditerranéen…

Depuis l’Antiquité, l’œil protecteur est présent dans toutes les civilisations. Il est le symbole de la plénitude, de la réussite et de la protection magique. L’œil porte-bonheur, rempart contre le mauvais œil, permettrait de lutter contre les envieux de toutes sortes, et de calmer les douleurs des enfants…

Les Bonfim de Bahia

Ces bracelets imprimés ‘Lembranca do Senhor do Bonfim da Bahia’ (en souvenir du seigneur de Bonfim de Bahia) sont appelés couramment “BONFIM”. Ils doivent être attachés au poignet avec trois nœuds par une tierce personne. A chaque nœud, vous formulez un vœu, vos souhaits se réaliseront lorsque le bracelet tombera de lui-même.

Le Maneki neko, chat porte-bonheur….

Le chat est un animal sacré en Asie depuis 3000 ans. Le Maneki neko (le chat qui appelle) est de nos jours le porte bonheur le plus apprécié au pays du soleil levant.
Le Maneki neko rose est le chat qui appelle l’amour pour vous. Porte bonheur de l’amour, il attirera l’amour, aidera à trouver et à garder le grand Amour. Il protège également les relations amoureuses de la lassitude et de la rupture.

Ce qui attire la chance :

Toucher du bois pour conjurer le mauvais sort
Trouver un trèfle à 4 feuilles
Trouver un clou rouillé
Toucher la bosse d’un bossu
Accrocher un fer à cheval les pointes en l’air au-dessus de votre porte d’entrée
Casser du verre blanc
Toucher le pompon rouge d’un béret de marin
Voir une coccinelle s’envoler
Voir un arc-en-ciel…
Marcher du pied gauche dans une déjection canine (sans le faire exprès bien sûr !)..
Toujours se lever du pied droit, sinon vous risquez d’être de méchante humeur toute la journée

Ce qui porte la poisse :

Le vendredi 13 (les avis sont partagés !)
Etre 13 à table (cf. le dernier repas du Christ)
Porter des vêtements neufs un vendredi
Poser le pain à l’envers sur la table
Renverser du sel sur la table
Croiser un chat noir la nuit (allez vite le caresser pour conjurer le mauvais sort)
Passer sous une échelle
Offrir des chrysanthèmes ou des œillets
Poser son chapeau sur un lit
Ouvrir un parapluie dans une maison
Briser un miroir (7 ans de malheur à la clé !)
Faire tourner un couteau sur la table
Mettre une alliance à la main gauche (retarde l’union pour les célibataires)

Quand la magie s’en mêle ou comment donner un coup de pouce au destin…

Je veux attirer la chance !

Matériel nécessaire : 1 cordelette bleue d’une vingtaine de centimètres
Faites 7 nœuds dans votre cordelette bleue en disant : « Chacun des nœuds contient la chance dont j’ai besoin, Dame Fortune y veillera et en prendra soin »
Lorsque vous aurez besoin de chance, dénouez un des nœuds en répétant l’incantation

3 vœux à exaucer !
Matériel nécessaire : 1 boîte ordinaire à décorer – 1 bol d’eau – 1 bougie et de l’encens (représentant les 4 éléments) – 1 table ronde recouverte d’un linge blanc
Visualisez l’énergie entrer dans la boîte ouverte sur la table
Allumez l’encens et dites : « J’invoque l’est, pouvoir de l’air pour consacrer cette boîte qui devient maintenant un outil magique pour m’assister dans mes transformations »
Faites entrer l’encens dans la boîte
Allumez ensuite la bougie qui correspond à votre souhait. Ecrivez vos souhaits sur trois morceaux de papier blanc ou sur un parchemin vierge.
Les rouler sur eux-mêmes, de façon à faire trois rouleaux que vous fermerez avec un ruban rouge.
Mettez le tout dans la boîte.
Si l’un de vos vœux se réalise avant les trois mois prévus, il faudra enlever le papier correspondant de la boîte. Par contre, il faudra renouveler le rituel pour les 2 restants.
Il est très important de ne pas formuler plus de 3 souhaits à la fois et d’attendre que les 3 soient réalisés avant d’entreprendre un nouveau rituel.

Pour attirer un grand succès !

Matériel nécessaire : 1 ballon gonflé à l’hélium – 1 longue ficelle
Un jour de vent, rendez-vous au sommet d’une colline ou sur une plage
Liez la ficelle au ballon
Puis tout en marchant, faites des nœuds sur la ficelle
A chaque nœud concentrez-vous sur les changements auxquels vous aspirez.
Imaginez que l’énergie de votre corps se transmet à la ficelle, vers le ciel, et courez en tirant le ballon derrière vous.
Tournez 7 fois sur vous-même dans le sens des aiguilles d’une montre, sentez la puissance du vent vous pénétrer et vous redonner de l’énergie
Défaites les nœuds et laissez le ballon s’envoler, libérant ainsi votre sortilège

CAHIER CREATIF : JE REALISE UNE BOITE A SOUHAITS !

Matériel nécessaire : 1 boîte + 1 bougie – 1 feuille de papier
Pour que votre vœu soit exaucé, inscrivez le sur une feuille
Allumez une bougie et répétez tout haut le voeu 3 fois.
Refermez la boîte. Vous pouvez ajouter un objet représentant le voeu dans la boîte.
Pour fabriquer votre boîte à souhaits :
Il vous faut : De l’encens, une bougie blanche, une coupe d’eau, du gros sel
Posez la boîte (couvercle ouvert) sur une table recouverte d’une nappe blanche.
Disposez autour une coupe d’eau (Ouest), du sel (Nord), une bougie blanche (Sud) et de l’encens (Est).
En allumant l’encens, dites « J’invoque l’Est et le pouvoir de l’air pour consacrer cette boîte à souhaits qui devient maintenant un outil magique pour m’assister dans mes transformations et à la réalisation de mes souhaits »
En allumant la bougie, dites « J’invoque le Sud et le pouvoir du feu pour consacrer cette boîte à souhaits qui devient maintenant un outil magique pour m’assister dans mes transformations et à la réalisation de mes souhaits »
En aspergeant la boîte d’eau, dites « J’invoque l’Ouest et le pouvoir de l’eau pour consacrer cette boîte à souhaits qui devient maintenant un outil magique pour m’assister dans mes transformations et à la réalisation de mes souhaits »
En mettant du sel dans la boîte, dites « J’invoque le Nord et le pouvoir de la terre pour consacrer cette boîte à souhaits qui devient maintenant un outil magique pour m’assister dans mes transformations et à la réalisation de mes souhaits »

Sources : « Les porte bonheur » par Marie-Odile Andrade aux éditions Christine Bonneton

Comments

  1. que c est beau d avoir tous ces secret magique je vous remercie car je sais que que cela m aiderais je vous rermercie j en ferai bon usage .

  2. aprenez moi d avantage je pene beaucoup toute ma vie n est que soucis d argent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :